L’idée de créer un centre d’expertise dans le giron de la faculté de Médecine vétérinaire (FMV) est un projet dont les origines remontent au début des années 2000.

Les origines

En 2004 se tient à Québec le Congrès mondial de buiatrie (branche de la médecine vétérinaire consacrée aux bovins). Fort du succès de cet événement profitable, le conseil d’administration du congrès propose la création, à la FMV, d’un fonds destiné à la mise sur pied d’un centre d’expertise voué à l’amélioration de la santé et du bien-être du cheptel bovin au Québec. Une motion de l’Assemblée facultaire appuie unanimement une telle démarche en février 2005.

Partenaire de la FMV dans cette démarche, l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec (AMVPQ) appui la création d’un « Centre d’expertise en santé des bovins (CESB) ». Entre 2005 et 2010, le projet se structure par la mise sur pied d’un groupe de réflexion facultaire qui propose la création du centre d’expertise après avoir tenu des consultations visant l’appui de partenaires des milieux de l’industrie de la production laitière et bovine jumelé à la recherche et à la consolidation du financement. Un plan d’affaires est développé, mais le CESB ne trouve pas le financement nécessaire au démarrage.

Entre 2011 et 2016, la FMV et l’AMVPQ continuent de s’investir dans le projet. L’idée de créer une chaire de recherche en santé bovine est étudiée. L’AMVPQ engage un médecin vétérinaire conseil pour favoriser le transfert de l’expertise et dans le cadre de leur assemblée annuelle de 2014, l’AMVPQ relance la pertinence du projet du centre d’expertise. Des ressources sont engagées pour documenter les opportunités et redéfinir le plan d’affaires d’un CESB.

C’est toutefois en 2016-2017, dans la foulée de la modernisation du programme d’Amélioration de la santé animale au Québec (ASAQ) vers le Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) que le projet prend un nouvel élan avec une vision de biosécurité multi-espèce désormais orientée sur les troupeaux.

Ainsi, les enjeux globaux de la santé, qu’elle soit de nature animale, humaine ou publique, nécessitent une approche transversale. Cette vision contribue ainsi à favoriser l’émergence de projets pilotes de surveillance intégrée et valoriser l’expertise vétérinaire intégrée et multi-espèces. Dans ce contexte, il y a une nouvelle ouverture d’un partenariat souhaitable militant pour la mise en place d’un centre d’expertise en santé animale.

Un chantier de la planification stratégique facultaire

Le développement et l’implantation d’un Centre d’expertise en santé animale (CESA) s’inscrivent officiellement parmi les chantiers identifiés dans le plan d’action 2016-2021 de la faculté de Médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. La nomination du directeur, Dr Luc Des Côteaux est annoncée par le Doyen à l’été 2017. Son mandat est d’amorcer la phase de planification et de création du CESA tout en devenant l’animateur du Chantier #4 du plan d’action facultaire en comptant sur ceux qui ont déjà contribué aux réflexions ainsi qu’aux différents acteurs facultaires pour répondre aux besoins manifestés.

Le chantier du CESA est amorcé en novembre 2017 par la constitution d’un comité d’implantation qui rassemble les forces vives autour de ce projet. Le mandat du comité est de définir ce que sera le CESA en identifiant les valeurs, la vision, la mission, de proposer une structure de gouvernance et de définir les orientations stratégiques du CESA. Ce comité inclusif, tel qu’illustré dans le tableau plus bas, est constitué des représentants du corps professoral, du décanat, de partenaires de l’UdeM, de partenaires externes et de l’équipe du CESA.

Pour répondre à son mandat, le comité a tenu quatre rencontre entre novembre 2017 et avril 2018 menant à l‘inauguration officielle du CESA le 30 mai 2018.

 

Comité d’implantation du chantier CESA

 

Corps professoral
(n = 8)
Décanat
(n = 4)
Partenaires UdeM
(n = 3)
Partenaires externes
(n = 3)
Équipe du CESA
(n = 3)
Julie Arsenault
GREZOSP et Petits ruminants
Émile Bouchard
Vice-doyen au développement, aux communications et aux relations externes
Marie-Andrée Bélisle
Partenaire ressources humaines
Services conseils DRH
Isabelle Lévesque
Adjointe à la direction
Direction générale des laboratoires et de la santé animale, MAPAQ 
Luc DesCôteaux
Directeur du CESA
Younes Chorfi
(Gustavo Zamberlam)
CRRF et Nutrition
Sylvain Quessy
(Éliane Auger)
Vice-doyen à la recherche
Rachel Charbonneau
(Gilles Noël)
Directrice – Contrats et partenariats, BRDV
Camille Moore
Vétérinaire, producteur
Représentant de l’Association des vétérinaires en industrie animale (AVIA)
Robin Dumais*
Chargé de projet CESA
Simon Dufour
(Mario Jacques)
RCRMBQ
Dominique Lestage*
Adjoint au doyen
Céline Martinez*
Conseillère principale Développement organisationnel, DRH
Jean-Yves Perreault
Vétérinaire
VP et représentant de l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec (AMVPQ)
Cécile Ferrouillet
Coordonnatrice de projet CESA
Diane Frank
GRAC 
Solange Patrice
Conseillère au développement international
Carl Gagnon
CRIPA et GREMIP
Marie-Ève Lambert
(Sylvie D’Allaire)
GREMIP et Laboratoire d’épidémiologie en médecine porcine
Yves Rossier
GREMEQ
Jean-Philippe Roy
(David
Francoz)
GRESABO

 

*Animateurs de chantier